Actualité

Le samedi 6 novembre 2010 à 09h00

Forum des think tanks

Quels modèles de développement ? Quels moteurs de croissance ? Comment rendre l'Europe plus foret et plus solidaire ? Quelles sont les nouvelles formes de citoyenneté et France et en Europe ? Quels sont les enjeux pour la démocratie ? Forum organisé avec la participation de la fondation iFRAP. Paris. Centre universitaire Malherbes de l'Université Paris-Sorbonne. 6 novembre 2010.

A l'heure de la globalisation économique, du basculement démographique, de la révolution technologique et à la veille de la présidence française des G20 et G8, 21 think tanks français se retrouvent le samedi 6 novembre en Sorbonne pour une journée inédite de débats et d'échanges sur les enjeux politiques, sociaux, environnementaux et économiques auxquels la France, l'Europe et le monde sont confrontés.

Pourquoi cette démarche ? A l'instar de ce qui se passe dans toutes les grandes démocraties, on observe depuis quelque temps en France un phénomène important : l'émergence de groupes indépendants, issus de la société civile, qui réfléchissent à la manière de relever les enjeux auxquels notre société est collectivement confrontés, tant sur le plan des valeurs et de la pensée que de l'action et des politiques publiques. De la diversité de ces think tanks peut naître une grande richesse des échanges, au-delà des clivages politiques traditionnels. Le Forum des think tanks a pour ambition de permettre des débats de fond grâce à la confrontation documentée et argumentée d'idées, dans le respect de chacun.

Les 21 think tanks co-organisateurs qui participent au forum du 6 novembre 2010 sont :
Caucus des diversités en Europe, Club Jade, CRREA, En Temps réel, EuropaNova, FARM, Fondation pour l'innovation politique, Fondation de l'Ecologie Politique, Fondation Gabriel Péri, Fondation iFRAP, Fondation Jean Jaurès, Fondation Res publication, Fondation Robert Schuman, Institut de l'entreprise, Institut Montaigne, Institut Thomas More, Le Cercle des économistes, Les Gracques, Notre Europe, SAF- Agriculteurs de France, Terra Nova.

MATINEE (9h15 – 13h)

09h15, accueil du matin

Table ronde n° 1 (9h30 - 11h15)
QUELS MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT, POUR QUELLES FINALITÉS ?
- Club JADE, Mehdi Benchoufi, Président
- Fondation pour l’Agriculture et la Ruralité dans le Monde (FARM), Bernard Bachelier, Directeur
- Fondation iFRAP, Agnès Verdier-Molinié, Directeur
- Association pour la Fondation de l’écologie politique, Alain Lipietz, membre du Conseil de surveillance
- SAF - Agriculteurs de France, Valéry Elisseeff, Directeur

Table ronde n° 2 (11h15 - 13h)
QUEL(S) MOTEUR(S) POUR LA CROISSANCE ?
- Fondation pour l’innovation politique, Dominique Reynié, Directeur général
- Le Cercle des économistes, Jean-Hervé Lorenzi, Président
- L’Institut de l’entreprise, Jean-Marc Daniel, Directeur de la revue Sociétal.
- Fondation Jean Jaurès, Gilles Finchelstein, Directeur général
- CRREA, Jean-François Kahn, Président

APRES-MIDI (14h30-18h)

Table ronde n° 3 (14h30-16h15)
COMMENT RENDRE L’EUROPE PLUS FORTE ET PLUS SOLIDAIRE ?
- Institut Montaigne, Jean-Paul Tran Thiet, Président du groupe de travail « Questions européennes » et membre du Comité directeur de l’Institut Montaigne.
- EuropaNova, Guillaume Klossa, Président
- Institut Thomas More, Gérard Dussillol, Expert associé
- En Temps Réel, Julien Cantegreil, Directeur des programmes
- Terra Nova, Olivier Ferrand, Président

Table ronde n° 4 (16h15 - 18h00)
LES NOUVELLES FORMES DE CITOYENNETÉ EN FRANCE ET EN EUROPE, UN ENJEU POUR LA DÉMOCRATIE
- Notre Europe, Gaëtane Ricard-Nihoul, Secrétaire générale
- La Fondation Schuman, Thierry Chopin, Directeur des études
- Fondation Gabriel Péri, Daniel Cirera, Secrétaire général du conseil scientifique
- Fondation Res Publica, Marie-Françoise Bechtel, Vice-présidente
- Caucus des diversités en Europe, Hakim Hallouche, co-fondateur


QU'EST-CE QU'UN "THINK TANK" ?

Bernard MERIGOT, Président de MALA Répond aux questions posées et dégage les idées directrices.

Le terme « think tank » est traduit en français par groupe d’experts, cellule de réflexion, cercle de réflexion, réservoir de pensées, ou encore laboratoire d’idées. Apparus aux Etats-Unis au début du XIXe siècle, les premiers « think tanks » sont apparus plus tardivement en France dans les années 1980.

DES STRUCTURES INDÉPENDANTES A la fois lieux de recherche et d’analyse, forums, observatoires pluridisciplinaires... les « think tanks » regroupent, dans des structures non lucratives et indépendantes, universitaires, chercheurs, responsables politiques, acteurs économiques, journalistes, experts, responsables associatifs...

POUR DIFFUSER DES IDÉES... Ils se donnent pour mission d’alimenter le débat public et d’exercer une influence par les recherches, publications, conférences, séminaires ... qu’ils organisent. Ils ont comme objectif de diffuser des idées et d’informer le public, de saisir les décideurs politiques. Certains « think tank » remplissent une fonction qui peut être voisine de celle d’un groupe d’intérêt ou de pression (lobby), d’un mouvement politique ou d’un cabinet de conseil. Leur apparition traduit l'émergence de la société civile sur la scène occupée jusqu'alors, exclusivement, par la société politique.

OEUVRER AU BIEN PUBLIC ... Dans son enquête, Stephen BOUCHER souligne que les « think tank » s’efforcent de « conserver leur liberté de recherche sans être liés à des intérêts spécifiques ». Enfin, « leur travail a l’ambition, explicite ou implicite, d’oeuvrer au bien public, par opposition aux organes à but uniquement commercial et lucratif ».

AVEC DES MÉTHODES CRITIQUES Les travaux de recherche entrepris par les « think tanks » sont conduits selon des règles critiques, fondées sur des méthodes scientifiques. Ils sont soumis à la validation la plus large possible de l'opinion.

Bernard MERIGOT